Vos résultats de recherche

Comment placer son argent ?

Il existe plusieurs façons de placer son argent  : 

Un produit structuré est un produit financier qui combine plusieurs instruments afin de fournir à l’investisseur un profil de rendement et de risque sur-mesure.
Ces produits sont majoritairement utilisés comme produits de placement, mais certains peuvent parfois être utilisés en couverture.
La plupart des produits structurés proposés offrent :

  • une protection en capital, totale ou partielle, à une échéance donnée (de 1 an à 10 ans en général)
  • une performance supérieure au taux sans risque en cas de réalisation d’un scénario de marché. Cette performance peut être versée sous forme de coupons périodiques ou de prime de remboursement à l’échéance. Elle dépend du comportement d’un marché de référence.

L’assurance-vie est un placement financier qui permet au souscripteur d’épargner de l’argent dans l’objectif de le transmettre à un bénéficiaire lorsque survient un événement lié à l’assuré : son décès ou sa survie. Ce produit d’épargne permet au souscripteur de percevoir des intérêts sur son contrat en fonction du capital investi.

  • En cas de vie du souscripteur, il reste le bénéficiaire et titulaire des fonds et peut récupérer librement le capital et les intérêts
  • En cas de décès du souscripteur, le contrat sera dénoué et le capital et les intérêts seront

transmis au(x) bénéficiaire(s) de son choix (enfants, conjoints, concubin, frères et sœurs, etc…)

L’assurance vie est principalement utilisée de nos jours comme un contrat pour épargner de l’argent en bénéficiant des avantages de la fiscalité de l’assurance vie cumulés avec ceux liés à la transmission du patrimoine. Les contrats sont ouverts dans l’objectif de préparer sa retraite, se constituer un capital à terme ou anticiper un projet immobilier.

Il existe deux compartiments dans un contrat d’assurance vie :

  • Les fonds en euros qui offrent une garantie en capital
  • Les unités de compte (UC) qui n’offrent pas de garantie sur le capital et qui
    sont investies en parts de SICAV, SCI, SCPI, FCP ou trackers, eux-mêmes principalement investis en immobiliers, actions ou obligations.

Définition d’un OPCVM

Un OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) est un organisme détenu par plusieurs investisseurs et dont l’objet est de constituer et de gérer un portefeuille d’actifs financiers.

Les principales caractéristiques d’un OPCVM sont les suivantes :

  • Il donne l’accès à un portefeuille de valeurs mobilières diversifiées pour un apport limité ;
  • Sa gestion est assurée par une société de gestion de portefeuille ;
La part ou l’action détenue par un investisseur est liquide (i.e peut être revendue facilement) ; Les classes de fonds : de l’OPCVM monétaire à l’OPCVM action Les OPCVM monétaires investissent dans des obligations à court terme, qui présente très peu de risque de défaillance (billets de trésorerie, certificats de dépôts, etc.). Ce sont les OPCVM les moins risqués, mais ils ne génèrent pas de rendement très élevé. Les OPCVM obligataires investissent dans des obligations à moyen et long terme. Ils sont plus risqués que les OPCVM monétaires mais ont une espérance de rendement plus élevée. Les OPCVM actions sont composé en majorité d’actions. Ils sont généralement plus risqués que les OPCVM obligataires mais ont une espérance de rendement plus élevée.

    

Les OPCVM à formule sont des OPCVM particuliers qui, grâce à des combinaisons d’actions et d’obligations, énoncent des règles qui leurs sont propres. Par exemple, un OPCVM pourra vous offrir 120% de la performance du CAC 40 avec un capital garanti à 90% ; un autre vous proposera la garantie de votre capital contre un plafonnement à 60% de la performance du CAC 40…

Les OPCVM diversifiés sont investis dans des actifs financiers diversifiés, généralement dans des zones géographiques différents et des secteurs différents.

Les OPCVM de fonds alternatifs investissent dans des parts d’autres OPCVM.

SCPI : investies directement dans des biens immobiliers, les SCPI permettent de cibler une thématique immobilière (zone, pays, secteur…) bien précise.

OPCI : investi à la fois en immobilier et sur les marchés financiers (actions, foncières…), l’OPCI permet d’investir sur une UC orientée majoritairement vers l’immobilier, sans avoir l’assurance de performances régulières.

SCI : investie dans différentes formes d’immobilier (du club privé d’investissement à la foncière cotée), la SCI affiche des performances moins régulières que la SCPI mais présente l’avantage de la diversification des actifs dans la pierre.

Pourquoi faire appel à Triotim Patrimoine ?

+ Un interlocuteur unique qui coordonne pour vous les différents acteurs de votre vie
+ Veille juridique et réglementaire
+ Suivi personnalisé
+ Relation de confiance et durable
+ Chef d’orchestre de vos intérêts
+ Conseil en toute objectivité et indépendance
+ Vision globale de votre patrimoine immobilier et financier

Besoin d'un conseil ? d'une information ?

Prenons quelques minutes pour parler de votre projet :
Triotim Patrimoine

Siège social : 15 avenue Emile Zola, 74100 ANNEMASSE

+33 (0)4 50 92 95 02

+33 (0)6 43 87 44 02

patrimoine@triotim.com

SARL immatriculée au Registre du commerce et des société de Thonon-Les-Bains sous le numéro 839 082 708 au capital de 1 000 €
Triotim Patrimoine est immatriculée à l’ORIAS (www.orias.fr) en qualité de Courtier d’assurance ou de réassurances (COA) et de Conseiller en Investissements Financiers (CIF) sous le n° 18005115.
Triotim Patrimoine est membre de la Chambre Nationale des conseils en Gestion de Patrimoine (CNCGP) N° MB4350OSGU, association agréée par l’autorité des marchés financiers (AMF)

Comparaison de biens